Comment bien choisir son couteau de survie ?

couteau de survie

Les couteaux de survie se diffèrent par leur matériau de conception, leur taille et leur forme. Pour que vous puissiez trouver le couteau de survie qui répondra le mieux à vos attentes et à vos besoins, ces critères devront être pris en compte. Il n’est pas facile de choisir un couteau de survie parmi les différents modèles disponibles. Pour réussir à faire le bon choix de celui qui vous conviendra, il vous faudra aussi déterminer ce dont le couteau est capable de réaliser. Différentes marques vous proposeront des couteaux de gammes et de qualité.

Un couteau de survie, c’est quoi ?

Un couteau de survie, comme son nom l’indique se diffère des couteaux de cuisines. Il existe des critères qui sont importants concernant les couteaux de survie. Les couteaux de survie sont des couteaux que vous pourrez toujours utiliser quelle que soit la circonstance, notamment en situation de survie. Pour cela, il devra être à la fois polyvalent, robuste et fixe. Vous pourrez tout faire avec un couteau de survie, allant de la préparation de la nourriture jusqu’à la fente du bois pour en faire du feu. Il peut aussi être utile lors de la fabrication d’un abri par exemple. Un couteau de survie est aussi en général utilisé pour la chasse. Ils seront alors dédiés pour une utilisation rude. Un large choix de coutellerie s’offre à vous sur les sites spécialisés en ligne. Pour d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne la coutellerie, suivez ce lien.

Le choix de la lame

Les couteaux de chasse se diffèrent par le type d’acier de la lame. Vous avez le choix entre trois catégories d’acier : l’acier inoxydable, l’acier à outils et l’acier carbone. Chacun de ces types d’acier présente ses propres avantages ainsi que ses inconvénients. L’acier carbone est par exemple facile à aiguiser, mais qui possède un niveau de tranchant assez faible. Comme son nom l’indique, la lame des couteaux de survie en acier carbone est conçue avec une haute teneur en carbone. Ne résistant pas à la corrosion, il devra alors être lavé et séché après été utilisé pour éviter que la lame rouille. L’eau salée ou le sel ne sont pas adaptés à ce type de couteau de survie. Par contre, vous bénéficierez d’un acier de meilleure qualité, car il est théoriquement indestructible et très résistant. Il sera très difficile de briser la lame du couteau. En ce qui concerne l’acier inoxydable, il résiste mieux à la corrosion à cause de la forte teneur en chrome. Comparé à l’acier carbone, il est plus difficile à aiguiser et résiste moins aux chocs. Il sera plus adapté dans un environnement humide où vous ne pourrez pas procéder régulièrement à l’entretien de votre couteau. Pour le cas de l’acier à outils, il se présente comme un bon compromis entre l’acier carbone et l’acier inoxydable. Il combine les avantages des deux catégories d’acier. Il est à la fois facile à aiguiser et très résistant. Il peut se rouiller, mais pas plus rapide qu’un acier en carbone.

Les matériaux de conception de la manche

Outre la lame du couteau de survie, la manche est aussi importante car c’est la partie que vous tiendrez lorsque vous utiliserez le couteau. Elle est alors un élément essentiel. Le micarta figure parmi les matériaux les plus populaires pour la conception de la manche des couteaux de survie. Le micarta est obtenu à partir de la toile de lin combiné avec du composite de résine. Ce matériau offre une résistance meilleure. Son principal avantage est que vous pourrez toujours bien le tenir même s’il est mouillé. Vous n’aurez pas besoin de l’entretenir car il n’use pas avec le temps et résiste aux conditions humides ainsi qu’aux variations de température. À part le micarta, le G10 est aussi un matériau de conception utilisé pour fabriquer la manche d’un couteau de survie. De la résine artificielle et de la fibre de verre compose ce matériau. Il ressemble beaucoup au micarta. Il n’est pas rare de trouver aussi des manches en caoutchouc. Il peut être surmoulé d’autres matériaux ou mixé de façon synthétique. Il est totalement insensible à l’humidité. En ce qui concerne le bois, il n’est pas conseillé car il peut changer de forme selon la température, ce qui n’est pas idéal en situation de survie.

La taille du couteau

La taille du couteau est très importante car elle influe sur le poids. Pour fendre du bois par exemple, vous aurez besoin d’un couteau assez long. Vous gagnerez en praticité mais le couteau deviendra lourd d’un autre côté. Le pour et le contre devra être pesé concernant l’avantage qu’il pourra vous offrir pour un modèle plus long. Concernant la qualité du couteau, les grandes marques produisent en général des couteaux de qualité et haut de gamme. Elles ont déjà fait leurs preuves aux mains des professionnels ou des passionnés du domaine.

Foutas xxl : trouver une boutique en ligne spécialisée
Conseils pour bien choisir son meuble TV